Cap Retraite indique les bilans de santé à faire après 60 ans

Cap Retraite : les bilans de santé à faire après 60 ans

Le check up santé permet de repérer d’éventuel risque de maladies pour mieux les combattre et rester en forme. Les bilans à effectuer nécessitent une petite recommandation à partir de la soixantaine car à cet âge, se rendre chez un docteur n’est pas un comportement évident même si tout semble aller à merveille. Les examens conseillés par Cap Retraite permettent de faire un zoom sur l’état de santé et de rectifier judicieusement les habitudes des séniors en cas de nécessité.

L’ostéodensitométrie, Cap Retraite la conseille vivement

Faire ce bilan permet de protéger les os des personnes âgées tout en repérant la présence de l’ostéoporose. Le risque de fracture due à cette maladie est beaucoup plus élevé chez les femmes que chez les hommes à cause de la modification hormonale de la ménopause.

Cette méthode peut mesurer la densité de l’os par des rayons X. L’examen dure seulement quelques minutes et il est complètement indolore. L’ostéodensitométrie est remboursée si le sexagénaire a eu des antécédents de fractures ou familiales.

Le bilan s’effectue en fonction de la personne (selon sa demande, son temps, sa situation financière, etc.), mais généralement un seul examen suffit. Attention ! Il faut le pratiquer dans un même centre pour que la comparaison ne soit pas effectuée par différents médecins conseille Cap Retraite dans son blog Facebook.

Contrôle de la vision et de l’audition

Le test du champ visuel permet de détecter la présence de glaucome pouvant menacer la vue. Il se traduit le plus souvent par la réduction du champ de la vision.

Un ophtalmologiste prend la tension de l’œil de la personne et observe son nerf optique puisque le glaucome est la détérioration de ce dernier. C’est par la suite qu’il établit un examen du champ visuel.

Cap Retraite (Cliquez ici pour le contacter) incite de le faire au moins une fois par an et surtout en cas de dysfonctionnement soudain de la vue.

L’examen de l’audition permet de compenser la perte de l’ouïe liée à l’âge. Quelques signes doivent alerter comme la difficulté de suivre une conversation, le fait de faire répéter plusieurs fois ou de parler plus fort que les autres, etc.

C’est le médecin ORL qui peut réaliser l’audiométrie dans une cabine insonorisée. Ce contrôle emploie un casque pour que le patient puisse identifier les sons de diverses fréquences. Il est fortement recommandé par Cap Retraite de le faire une fois tous les 2 ou 3 ans et une fois par an après 70 ans.

Le bilan neurocognitif

Il repère le début d’une maladie neuro-dégénérative (Parkinson, Alzheimer, etc.). Plus l’examen est précoce, plus le traitement est efficace et l’autonomie du sénior est préservée. Ce sont généralement les membres de sa famille qui note les changements de comportements.

Un test rapide qui ne dure que 4 à 7 minutes est proposé par un généraliste avant de faire le test neuropsychologique durant 1 h 30 minutes. Le contrôle doit être fait au moins une fois et en cas de difficulté de mémorisation, d’orientation ou d’altération de la personnalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *