Comment pratiquer la cartomancie ou tarologie ?

Cartomancie : les étapes de base pour apprendre à pratiquer

La cartomancie, aussi appelé tarologie, est une forme de voyance qui utilise des cartes comme support divinatoire. Les tarologues sont souvent appelés les diseurs de bonne aventures, car ils lisent les cartes pour prédire l’avenir. La pratique de cette discipline nécessite de grandes concentrations car les cartes tirées doivent bien être interprétées. Pour devenir un tarologue, il est nécessaire d’apprendre tout sur le domaine et de faire plusieurs pratiques pour perfectionner ses dons et sa capacité de médiumnité.

Le début de la cartomancie

Avant d’apprendre les techniques de pratique de la tarologie, il est important de connaître son histoire et son évolution au fil des années.

La pratique de la cartomancie a vu le jour au 15ème siècle en Espagne et en Italie. Au début, les outils utilisés pour prédire l’avenir de quelqu’un étaient de simples cartes. L’ensemble de ces cartes comprenait quatre couleurs distincts, à savoir le cœur, le pique, le trèfle et le carreau. En associant la couleur au chiffre et à la figure qui se révèle, chaque carte donnée a une signification particulière.

Au siècle des lumières qui est une période de pré-révolution, cette forme de voyance a connu un grand succès en France et a attiré l’attention du grand public. Jean-Baptiste Alliette, aussi appelé Etteilla, est l’un des premiers auteurs de la tarologie français et qui a formé le jeu de 32 cartes.

Peu après, Antoine Court de Gébelin a fait sa démonstration par l’utilisation du tarot de Marseille. Marie Anne Lenormand, aussi appelée mademoiselle Lenormand, a également marqué le succès de cette méthode de voyance en faisant des prestations de tirage de cartes. Admirée par les cartomanciens, elle a utilisé ses dons pour un grand nombre de célébrités françaises.

Mademoiselle Lenormand était la source d’inspiration de beaucoup de tarologues, qui sont désormais très connus. Sa capacité à décrire des événements futurs débutait dès sa septième année. Elle a commencé à prédire l’avenir de plusieurs de ses proches avant de devenir une grande voyante. Selon elle, les cartes n’étaient seulement que des outils qui la permettaient de mieux interpréter les prédictions. Pour en apprendre plus sur l’histoire de cet art divinatoire, voayncewiss.net offre les détails.

S’initier à la tarologie

Pour pratiquer l’art de tirer des cartes afin de prédire l’avenir, il faut commencer au tout début de l’utilisation des cartes.

Plusieurs types de tarots existent, la diversité de ces différentes formes permet à chacun de choisir ce qui lui convient. Le plus utilisé est sans nul doute le Tarot de Marseille.

Les cartes spéciaux sont appelés lames ou acarnes. Pour le Tarot de Marseille, il y a 22 différentes acarnes. L’utilisation de ce type d’Oracle est un peu plus compliquée pour les débutants, car il est un peu difficile d’interpréter les cartes.

La première étape pour l’initiation de cet art divinatoire est de savoir décrire les symboles des cartes. Lire ces symboles, c’est comme lire un livre. Dans un livre, il y a une histoire qui renferme des joies, de la tristesse, de la peine, des espoirs, de la déception et plein d’autres sensations. Le terme est le même dans un tirage au tarot.

Parmi les 22 lames, il y a le Bateleur, la Papesse, l’Impératrice, l’Empereur, le Pape, l’Amoureux, le Chariot, la Justice et l’Ermite. Les autres sont la Roue de la fortune, la Force, le Pendu, l’Arcane sans nom, la Tempérance, le Diable, la Maison Dieu, l’Etoile, la Lune, le Soleil, le Jugement, le Monde et le Mât. Il est à souligner qu’il est important de connaître le caractère de chaque acarne pour bien décrire chaque carte tirée.

Progresser dans la cartomancie

Après avoir maîtrisé les symboliques de chaque carte, il est nécessaire de faire quelques pratiques en se mémorisant des descriptions. Ensuite, il faut apprendre le tirage de cartes.

En effet, il est primordial de savoir comment manipuler les cartes pour progresser dans la cartomancie, cela fait partie de l’art. Il existe plusieurs façons de faire des tirages comme la coupe, la méthode à trois lames, le tirage en croix et le tirage en pyramide.

Il est préférable de maîtriser la plus simple tout en évoluant petit à petit jusqu’au plus complexe, l’interprétation des méthodes complexes serait ainsi d’autant plus claire. La plus basique de ces tirages est le tirage en croix.

Dans cette méthode, la première carte se place à gauche. Cette acarne indique la circonstance présente que la personne affronte, son état d’esprit et ses émotions. La deuxième carte qui est sur le coté droit représente l’état de sa relation avec ses entourages.

La troisième est placée en haut de la table, elle désigne en général les intentions. Les désirs, les pensées, les envies et les besoins sont les éléments majeurs qui sont en étroite liaison.

Tout en bas se trouve la quatrième lame. Cette carte est en rapport avec la situation de la personne dans le domaine matériel. La cinquième, aussi appelée la carte de synthèse, se trouve quant à elle au milieu. Comme son nom l’indique, elle sert de résumé de toutes les quatre premières cartes découvertes.

En maîtrisant la base de cette simple méthode de tirage, le futur cartomancien peut être capable de pratiquer cet art envers d’autres personnes. Il reste néanmoins des progressions à faire pour atteindre le but maximal. Il convient d’apprendre les autres modes de tirage.

Perfectionner le talent en tant que tarologue

Apres avoir effectué plusieurs essais et plusieurs pratiques, le niveau du tarologue augmente petit à petit. Il doit encore franchir quelques étapes pour augmenter sa capacité de médiumnité. Pour en apprendre plus, la plateforme voayncewiss.net explique d’autres astuces efficaces.

Pour être totalement capable de pratiquer cette discipline, il est important d’être complètement concentré. Pour cela, il faut être très détendu, à noter que se mettre dans une aisance totale permet de mieux se concentrer.

La méditation est une excellente alternative. Les moyens les plus accessibles pour parvenir à cette aisance sont les bougies et la musique douce. Grace à ces méthodes, les messages des acarnes seront plus faciles à interpréter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *