Impression 3D ou moule prototype pour vos pièces plastiques ?

bien choisir entre l’impression 3D ou moule prototype

Dans la production de pièces en plastique, une imprimante 3D ou un moule prototype sont envisageables. Cependant, il faut savoir que ces deux dispositifs ont leurs points forts, leurs points faibles et il est fortement conseillé de s’informer avant d’effectuer son choix.

Voici les avantages et les faiblesses de ces deux types de machines.

L’imprimante 3D

L’imprimante 3D est apparue dans les années 2000, elle est utilisée pour le prototypage rapide. Grâce aux avancées technologiques, ce type de concepteur a évolué progressivement pour devenir particulièrement performant, une décennie après l’arrivée des premiers modèles sur le marché.

Le principal atout de l’imprimante 3D réside dans la rapidité à laquelle elle peut réaliser chaque pièce. Cependant, son temps de production n’est pas compressible quelle que soit la complexité de la pièce.

Au niveau des matériaux, l’appareil utilise généralement une résine époxy pour concevoir les pièces. Néanmoins, certaines générations de machines peuvent être exploitées dans la mise en forme d’objet en plastique (ABS), en cire, en métal, en céramique, en verre ou en plâtre de Paris. Ces nouveaux appareils sont également plus rapides et plus précis.

Concernant les prix, l’appareil est relativement abordable et se présente comme la solution la moins coûteuse pour un prototypage rapide.

Si elles disposent de qualités indéniables, il faut savoir que ces imprimantes ne sont pas adaptées à la production de pièces présentant de nombreux détails. Dans la majorité des cas, les lignes des couches d’impressions sont visibles.

Par ailleurs, les objets conçus à partir de ces machines sont généralement non-fonctionnels, ils sont généralement utilisés pour avoir un aperçu des caractéristiques du produit final.

Plus d’informations ici

Le moule prototype

Le moule prototype est destiné à la fabrication de pièces en petite série. Cependant, sa capacité de production est nettement supérieure à l’imprimante 3D, bien que les délais soient importants, notamment pour les objets présentant des détails relativement complexes.

Suivez ce lien pour plus de renseignements sur les performances d’un moule prototype.

Outre la capacité de production, les pièces issues des moules reprennent les caractéristiques de celles de série. En fonction de la machine, la qualité de la finition peut être largement supérieure à celle de l’impression 3D.

En règle générale, le coût de production d’une imprimante 3D est assez faible. Cependant, il est important de noter que ce type d’appareil exige des interventions humaines plus ou moins conséquentes.

Concernant l’injection plastique, le prix du prototype est plus élevé que celui de l’imprimante, mais un investissement dans ce type de machine peut être plus avantageux sur le long terme, dans la mesure où sa mise en œuvre ne demande aucune importante intervention humaine.

Pour finir, l’injection plastique permet de concevoir des objets fonctionnels. En d’autres termes, les pièces issus de l’appareil, tels de que des manches d’appareil photo, peuvent directement être incorporés aux produits finaux.

A titre d’information, les objets réalisés à partir d’imprimantes 3D ne peuvent respecter d’importantes normes et exigences techniques. Dans de nombreux cas, ils ne peuvent résister à des températures élevées.

Pour de plus amples informations concernant les moules prototypes, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *